Bienvenue à la Maison des Usagers
livret pour vous parent en deuil d'un tout petit

A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal du 15 octobre, les associations SPAMA et SPARADRAP publient le livret « Repères pour vous, parents en deuil d’un tout-petit », grâce au soutien de la Fondation Jacques Delagrange.

Perdre un bébé est une situation bouleversante pour les parents, quelles que soient les circonstances du décès (mort fœtale in utéro, interruption médicale de grossesse, accompagnement de fin de vie, décès brutal à la naissance ou en réanimation néonatale).

On peut estimer à plus de 9 000 le nombre de familles touchées chaque année par un deuil périnatal en France[1].

Ce livret de 60 pages souhaite répondre aux questions essentielles et immédiates des familles, leur donner des informations sur les décisions à prendre dans les jours qui suivent le décès du bébé mais aussi proposer des repères concernant le déroulement de leur deuil et des pistes de soutien.

Une part importante du document est consacrée aux émotions spécifiques du deuil périnatal et leur possible évolution, tant ce deuil est déroutant pour ceux qui le vivent. Il peut être aussi utile pour faire comprendre à l’entourage la complexité du deuil que les parents traversent.

Ce livret ne se substitue pas aux indispensables échanges entre les soignants et les parents. Il se veut complémentaire et peut être utilisé comme support de dialogue avec eux après le décès de leur bébé ou lors de consultations ultérieures.

Ce document a été relu par de très nombreux professionnels de maternité et du deuil périnatal, des associations spécialisées et des parents endeuillés.

Il est possible de se le procurer, via les sites des deux associations : www.sparadrap.org ou www.spama.asso.fr

Toute information complémentaire à contact@spama.asso.fr

<p data-mce-style="&quot;text-align:" center;"="" style="&quot;text-align:">



[1] Gestational Age Patterns of Fetal and Neonatal Mortality in Europe:Results from the Euro-Peristat Project. PloS ONE – 2011
Ce chiffre concerne les décès à partir de 22 semaines d’aménorrhée.